L’insertion paysagère et urbanistique

La déviation sud-ouest s’inscrit dans un territoire partiellement urbanisé, et vient jouxter la zone industrielle de la Madeleine ou encore le quartier de Chenappeville, à Arnières-sur-Iton.
Ses effets sur le paysage, mais aussi sur les zones bâties situées à proximité du tracé, exigent un traitement attentif permettant une bonne intégration visuelle du projet dans son contexte, et une bonne maîtrise des nuisances sonores.

DSOE-Vue-Echange-iton