4 mai 2016
La construction d’un nouveau chemin Potier

La construction d’un nouveau chemin Potier

Dans le cadre du projet, la route communale dite « chemin Potier » doit être repositionnée. Les travaux de terrassement correspondants ont nécessité une fermeture du chemin Potier existant à partir du mois de mars 2015.

Cette fermeture, initialement prévue pour 10 mois, a du être prolongée du fait de la découverte de la décharge sauvage et le nécessaire délai de traitement de celle-ci.

Les quantités résiduelles de déchets subsistant dans les emprises du chemin Potier vont être extraites du 9 au 13 mai, permettant d’envisager une reprise prochaine des travaux.

 

Où en sont les travaux du chemin Potier?

Engagés en mars 2015, les travaux de terrassement du chemin Potier ont pu être réalisés de mars à juin 2015 sur une part importante du linéaire, dessinant ainsi la trace de la nouvelle voirie, mais sans toutefois pouvoir rejoindre la RD55.

Dans sa partie terminale, le chemin Potier était en effet bordé par une importante masse de déchets amiantés. Les travaux de dépollution du site organisés depuis octobre 2015 ont entraîné une déconstruction partielle de la chaussée existante, qui n’offre plus la même largeur dans sa section terminale, aux abords de la voie ferrée. Par ailleurs, la couche de roulement a été dégradée par les multiples circulations d’engins de chantier, et n’est plus carrossable pour un véhicule léger.

Le chemin Potier ne peut donc pas être ré-ouvert pas un simple enlèvement des obstacles qui empêchent aujourd’hui le passage des véhicules sous le pont ferroviaire, depuis la RD55. Il en va de la sécurité des usagers.

 

Quels sont les travaux à réaliser?

Les travaux de terrassement interrompus en 2015 par la découverte de la décharge sauvage doivent être conduits à leur terme, sur les emprises restant à libérer.

Une fois cette séquence de terrassement achevée, les services du Grand Evreux Agglomération doivent procéder au déplacement d’une importante canalisation d’eau potable, qui alimente le secteur de la Madeleine depuis les captages de la vallée de l’Iton.

Dès lors que ces travaux de réseaux auront été effectués, la construction de la chaussée du nouveau chemin Potier pourra être engagée, ainsi que la mise en place des divers dispositifs et équipements techniques associés.

Le calendrier de ces travaux, dont le redémarrage est désormais envisageable après une période de suspension, est en cours de recalage avec l’ensemble des opérateurs concernés.