4 mai 2016
Décharge sauvage : du 9 au 13 mai 2016, extraction des quantités résiduelles de déchets

Décharge sauvage : du 9 au 13 mai 2016, extraction des quantités résiduelles de déchets

Retour sur 2015 : découverte et traitement d’une décharge sauvage

En mars 2015, une importante décharge sauvage, comportant des matériaux amiantés et des traces d’hydrocarbures, était mise à jour sur le chantier du chemin Potier, entraînant l’interruption des travaux de terrassement à partir du mois de juin suivant. Après établissement d’un Plan de Retrait Amiante, une entreprise spécialisée a procédé, sous le contrôle de l’Inspection du Travail, à une première phase d’extraction de ces déchets, qui ont été évacués vers une Installation de Stockage de Déchets Dangereux (ISDD).

Débutés en octobre 2015, cette première séquence de dépollution a conduit à traiter une quantité de déchets supérieure aux estimations : évaluée initialement à 4800 tonnes, cette quantité a en effet atteint 5730 tonnes et les travaux se sont poursuivis jusqu’en janvier 2016.

 

Début 2016 : Nouvelles analyses, et mise à jour de quantités résiduelles

En février 2016, des analyses de sol ont été diligentées afin de détecter l’éventuelle présence de quantités résiduelles de matériaux pollués sur les emprises du futur chemin Potier, dans sa partie terminale, à proximité de la RD55. Or ces analyses ont révélé la présence de 700 tonnes supplémentaires.

Le recrutement d’un nouvel opérateur a été nécessaire, ainsi que l’établissement d’un nouveau Plan de Retrait Amiante. Afin d’optimiser les délais d’intervention et de libération des emprises du chemin Potier, les déchets résiduels seront cette fois confinés et stockés provisoirement dans les emprises du projet routier, sur une zone aménagée à cet effet.

 

Mai 2016 : Extraction et stockage des quantités résiduelles de déchets

Les travaux préparatoires permettant l’exécution de cette nouvelle séquence ont débuté le 25 avril. Ils consistent en l’aménagement d’une plateforme de stockage à proximité de l’allée Berthe, en dehors du périmètre de protection des captages d’eau potable de la vallée de l’Iton.
Le stockage provisoire de déchets sur ce site est encadré par les dispositions de deux arrêtés préfectoraux pris au titre des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement. A terme, ces déchets ont vocation à rejoindre une ISDD.

L’extraction des déchets, leur confinement et leur déplacement sur la zone de stockage seront réalisés durant la semaine du 9 au 13 mai 2016. Une fois cette opération d’extraction réalisée, les emprises du chemin Potier seront libérées, permettant d’envisager la reprise des travaux de terrassement.

 

Plus d’informations :

> Lettre n°2
> Arrêté D1-B1-15-410 du 13 mai 2015
> Arrêté D1-B1-15-967 du 10 décembre 2015